Les avantages et les inconvénients d’un compte joint

Gérer ensemble un budget commun lorsqu’on vit en couple ou en colocation peut vite devenir un casse-tête. Le compte joint (ou compte commun) a donc été crée pour faciliter la gestion des finances communes et payer conjointement ce qui relève de la communauté. Mais quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

Marie Morizet Pourquoimabanque
Par Marie MORIZET Publié le 16/01/23 à 10:03
les attraits et les risques du compte joint
Découvrez les avantages et les inconvénients du compte joint

Les avantages du compte joint

Comme nous l'évoquions précédemment dans notre article complet sur le compte joint, le compte commun est un compte bancaire ouvert par au moins deux personnes pour faciliter la gestion d'un budget commun. Mais quels sont ces autres attraits ?

1- Une meilleure répartition des dépenses communes avec un compte joint

Avec un compte joint, il est plus facile de régler les factures communes plutôt que lorsque chaque titulaire a un compte individuel et que les dépenses du quotidien soient, tantôt débitées sur le compte d'un titulaire, tantôt débités sur le compte personnel d'un autre cotitulaire.

Ainsi, chaque personne verse conjointement une somme définie à l'avance sur le compte et les dépenses liées aux achats du quotidien sont débitées sur le compte conjoint et non pas sur les comptes individuels des co-titulaires.

Faciliter la gestion de vos achats communs au quotidien que vous soyez marié, pacsé, en concubinage ou tout simplement en colocation, est le principal atout du compte joint.

2- Possibilité d'ouvrir un compte joint en ligne

Aujourd'hui, il est possible d'ouvrir un compte commun dans une banque traditionnelle tels que la Banque Postale, la Caisse d'Epargne ou la Société Générale par exemple mais vous pouvez aussi ouvrir un compte joint dans une banque en ligne (Fortuneo, Hello Bank) et même une néobanque comme Lydia par exemple.

L'intérêt est que ni vous ni les titulaires du compte n'ont à se déplacer en agence bancaire pour procéder à l'ouverture du compte bancaire joint. De plus, la gestion de vos finances communes se font directement sur internet en vous connectant à votre espace personnel.

3- Avec un compte joint vous économisez sur vos frais bancaires

Selon la FBF (la Fédération bancaire Française), les frais bancaires d'un ménage représentent 0,5% du budget des ménages pour un usage quotidien de leurs services bancaires.

Ce montant peut être réduit en choisissant d'ouvrir qu'un seul compte joint plutôt que de vous servir de vos comptes individuels pour gérer vos dépenses communes. Ainsi, vous paierez uniquement que pour un seul forfait bancaire et une seule carte de paiement réduisant ainsi vos frais de banque.

Bon à savoir :
Vous pouvez choisir d'associer une deuxième carte bancaire au compte joint pour faciliter les gestion de vos dépenses en commun. Seulement, chaque carte bancaire est personnelle et nominative.

4- Plusieurs types de comptes joints existent

Lorsque l'on parle de « compte joint », beaucoup imaginent un compte bancaire joint (ou compte de dépôt joint) c'est à dire un compte ouvert aux nom des cotitulaires sur lequel ils peuvent déposer des fonds et grâce auquel il peuvent effectuer des opérations financières diverses.

Seulement, il existe deux types de comptes communs :

  1. le compte courant joint qui permet à tous les titulaires du compte de déposer de l'argent et de le retirer grâce aux moyens de paiements qui vous ont été délivrés (cartes bancaires, chéquier) par votre banque. Le compte à vue joint facilite la gestion de vos achats et de vos dépenses communes au quotidien.
  2. le compte épargne joint est une solution d'épargne pour permettre aux couples ou aux colocataires de mettre de l'argent de côté chaque mois en commun. Il est possible d'ouvrir un livret d'épargne bancaire joint, un compte à terme joint ou encore un compte titres joint.
Attention :
le livret A, le livret de développement durable et solidaire, le livret d'épargne populaire, les comptes épargne logement (CEL et PEL) ainsi que le plan épargne en action sont toujours individuels. Il n'est pas possible de les ouvrir conjointement.

5- Ouvrir un compte joint avec ou sans lien familial

Autre attrait important du compte joint : peu importe la personne ou les personnes avec qui vous souhaitez ouvrir un compte en commun, l'ouverture est toujours possible. Que vous soyez marié (avec ou sans contrat de mariage), pacsé en union libre ou même en colocation, ouvrir un compte conjointement est autorisé du moment où vous êtes d'accord sur le fonctionnement général d'un compte joint.

Toutefois, ouvrir un compte bancaire à plusieurs présente aussi des inconvénients que nous vous détaillons ci-dessous.

Les inconvénients du compte joint

les risques du compte joint
Découvrez les inconvénients du compte joint

Quand 63% des Français mettent leurs revenus en commun, avant d'ouvrir un compte joint, il est préférable d'en connaître ses inconvénients et de savoir quels risques vous prenez en s'associant à une personne pour l'ouverture d'un compte bancaire. En effet, vous pouvez rencontrer de mauvaises surprises avec le compte commun !

1- Une solidarité bancaire entre cotitulaires du compte joint

Le premier inconvénient majeur au compte joint est que tous les cotitulaires sont solidairement responsables des dettes et incidents de paiement du compte en commun.

Peu importe la personne qui a émis un chèque impayé, mis à découvert le compte ou régler un achat carte bancaire sans provision sur le compte, la banque s'adresse aux titulaires du compte pour régulariser la situation au plus vite. La responsabilité de la dette ou de l'incident de paiement n'est pas individuelle mais collective.

À l'inverse, nous parlons de désolidarisation du compte joint lorsqu'une personne ne souhaite plus être titulaire du compte commun et donc ne plus être solidaire des dettes du compte.

2- Les transactions bancaires sont connus de l'ensemble des titulaires

Dès que vous ouvrez un compte en commun avec votre époux, votre concubin ou vos colocataires, peu importe les dépenses ou les versements que vous réalisez sur ce compte, tous les cotitulaires sont informés des opérations bancaires effectuées.

Il y a donc une transparence dans les transactions effectuées qui peut parfois mettre mal à l'aise. Si cette caractéristique vous gêne, nous vous conseillons de bien réfléchir avant de procéder à l'ouverture d'un compte joint. Ce type de compte n'est peut être pas fait pour vous.

3- Risque d'interdit bancaire en cas de dettes contractés par un cotitulaire

Être associé à une interdiction bancaire et avoir à répondre des dettes contracté pour son cotitulaire est possible dans le cadre d'un compte joint. En effet, si l'un des titulaires du compte commun émet un chèque sans provision et est fiché à la Banque de France, non seulement celui-ci est déclaré interdit bancaire mais également tous les co-titulaires.

En parallèle, si un des signataires au compte joint laisse le compte à découvert et continue à payer par carte bancaire, plombant ainsi le découvert bancaire, la banque pourra demander la régularisation immédiate du compte à l'un comme à l'autre.

Ainsi, selon l'article L131-80 du Code monétaire, il est possible à l'ouverture du compte, de désigner une personne responsable en cas d'émission de chèques sans provision. Ainsi, en cas d'impayés, l'interdiction bancaire ne se répercute pas sur l'ensemble des cotitulaires.

Marie Morizet Pourquoimabanque
Marie MORIZET

Journaliste et rédactrice web spécialisée dans la finance, je rédige des contenus tous biens différents, axés sur la gestion des comptes, les placements, les prêts ou encore l'assurance ou l'investissement immobilier, mais toujours avec passion pour l'information.

326

Aucun commentaire à «Les avantages et les inconvénients d’un compte joint»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires