Comment réduire son autorisation de découvert ?

Chacun d’entre nous a connu un jour le dépassement de son autorisation de découvert sur son compte bancaire. Ainsi, nous vous donnons des conseils et des clés pour vous aider à limiter les frais de découvert autorisé et nous vous expliquons comment le réduire.

Marie Morizet Pourquoimabanque
Par Marie MORIZET Modifié le 30/12/22 à 17:47
comment réduire découvert autorisé

Le découvert autorisé (supérieur à 90 jours) est un crédit à la consommation de plus de 3 mois. La banque vous remet une offre préalable de crédit, valable pendant 30 jours. Vous disposez d'un délai de 14 jours à compter du lendemain de la signature de l'offre pour accepter ou refuser l'autorisation de découvert.

Le découvert autorisé (appelés intérêts débiteurs ou agios) varie selon le montant du débit, la durée pendant laquelle le compte est débiteur. Le taux d’intérêt appliqué varie selon les banques et est indiqué dans votre convention de compte.

Demander de l'aide à sa famille pour rembourser votre découvert autorisé

Nous sommes nombreux à se faire aider financièrement par sa famille ou un(e) ami(e) proche pour limiter les frais en terme de découvert autorisé. Pour éviter toutes déconvenues, pensez à la reconnaissance de dettes.

Pour être valable, elle doit être rédigée à la main, datée et signée en 2 exemplaires, comporter la somme mentionnée en chiffres et en lettres, ainsi que l'identité du prêteur et de l'emprunteur avec les noms, prénoms et dates de naissance. Pensez à indiquer les modalités de remboursement.

Enfin, dès que vous avez les fonds suffisants pour rembourser la personne qui vous permis de rembourser votre autorisation de découvert, faîtes lui un virement et demandez lui de vous redonner la lettre de reconnaissance de dettes.

Rencontrer une assistante sociale et trouver des solutions pour votre découvert autorisé

L'assistante sociale permet de venir en aide aux personnes en difficulté afin de favoriser leur insertion et leur autonomie. L'assistante sociale écoute, soutient, accompagne et oriente les personnes en fonction de leurs demandes et de leurs besoins.

Contactez le Centre d'Action Sociale (CCAS) de votre ville. Celui-ci vous mettra en relation avec votre assistante sociale et vous trouvera des solutions pour faire face au remboursement de votre autorisation de découvert.

Lors du premier rendez vous, apportez avec vous un justificatif d'identité (pièce d'identité, passeport, titre de séjour), vos 3 derniers bulletins de salaire ou votre contrat de travail, les tableaux d'amortissement de vos crédits en cours et vos derniers relevés bancaires. Enfin, listez toutes vos charges mensuelles et vos revenus.

Après avoir étudié votre situation financière et votre budget, votre assistante sociale, vous proposera des solutions pour réduire votre découvert.

Demander un crédit personnel pour combler son découvert bancaire

En contactant votre banquier, celui-ci peut vous proposer de racheter vos crédits en cours en y incluant votre autorisation de découvert. C'est ce que l'on appelle le rachat de crédits ou le regroupement de prêts.

Ainsi, en procédant au rachat de vos prêts en cours incluant votre découvert, celui-ci sera remboursé et vous ne paierez donc plus chaque mois ou chaque trimestre des agios (ou intérêts débiteurs). Seulement ce montage financier a aussi ses inconvénients puisque la durée totale de votre emprunt s'allonge et donc le coût de votre crédit augmente.

Mais l'avantage principal est que vous diminuer votre endettement puisqu'au lieu d'être prélevé de plusieurs échéances de prêts chaque mois creusant ainsi votre découvert, vous diminuez votre endettement et augmentez votre reste à vivre (ou pouvoir d'achat chaque mois).

Réduire ses dépenses pour limiter l'autorisation de découvert

L'objectif est de diminuer vos dépenses mensuelles drastiquement. Afin de réaliser ces économies, il faut évaluer tous les aspects de vos dépenses et regardez vos finances en détail :

  1. Évaluez les offres gaz et électricité. Utiliser un site de comparaison de prix.
  2. Comparez les offres de téléphonie fixe et mobile et changez d'opérateur si besoin.
  3. Chaque année, faites le tour des différentes offres d'assurances. En regroupant vos différents contrats d'assurances dans une même compagnie, il est possible de réaliser des économies.
  4. Pensez à faire vos achats sur les marchés, allez au supermarché quand les aliments sont en promotion et planifiez vos repas à l'avance.
  5. Supprimez vos abonnements inutiles : Netflix, Canal+, abonnement à une salle de fitness etc.

Ainsi, en appliquant ces conseils, peu à peu, vous allez retrouver du pouvoir d'achat et mettre de l'argent de côté pour rembourser votre découvert autorisé. Une fois ce remboursement effectué, pensez à mettre de l'argent de côté et à épargner pour faire face aux imprévus lorsqu'ils se présentent : réparations auto, facture énergétique,

Faire ses comptes pour éviter de creuser son découvert

C'est tout simple et cela permet surtout de connaître vos charges chaque mois. Détaillez vos revenus et vos charges sur un cahier ou via un logiciel d'aide à la gestion de budget et cochez les dépenses effectuées au jour le jour, sans attendre que les transactions soit débitées de votre compte.

Faire ses comptes vous évite de mauvaises surprises quant à la gestion de votre budget. Ainsi, au jour le jour, vous êtes informés de votre solde bancaire et de combien vous reste t-il pour finir le mois.

Un conseil : Si vous ne possédez plus votre convention de compte, demandez à votre banquier, le taux appliqué à votre découvert autorisé. Le découvert autorisé génère des frais bancaires. Il est donc conseillé, quand vous le pouvez, de ne pas l'utiliser. De plus, demandez également à votre conseiller de vous indiquer la tarification bancaire de l'année en cours. Vous serez ainsi informé des frais appliqués par la banque en cas d'incidents de paiement.

Utiliser une carte à autorisation systématique de votre solde bancaire

Carte bancaire à autorisation systématique du solde du compte pour réduire son découvert
La carte bancaire à autorisation systématique de votre solde bancaire : une solution pour baisser votre découvert

Une carte bancaire à autorisation automatique du solde de votre compte est idéal lorsque vous souhaitez vous débarrasser de votre découvert et le rembourser rapidement.

A chaque paiement chez un commerçant ou en ligne et à chaque retrait dans un distributeur, la carte interroge votre banque pour savoir si oui ou non, vous avez l'argent suffisant sur votre compte pour payer vos achats ou retirer par carte bancaire.

Si le solde de votre compte se situe dans votre autorisation de découvert, le paiement est accepté. Sinon, vous recevez un message sur le terminal de paiement « achat refusé » ce qui signifie que vous avez dépassé votre découvert autorisé et que vous n'avez donc plus d'argent sur votre compte.

La carte à autorisation automatique du solde bancaire tel que la carte Visa Electron évite que vous creusiez votre découvert de façon inapproprié et vous évite également d'être prélevé de frais bancaires tels que des commissions d'intervention, rejet de prélèvements etc.

Changer de banque pour réduire les frais bancaires

Enfin, dernière solution pour limiter les frais bancaires et diminuer peu à peu votre autorisation de découvert : le changement de banque !

Chaque établissement bancaire a sa propre tarification en terme de taux appliqué sur le découvert. Faîtes le tour des différentes banques et choisissez-en une qui vous propose un Taux Annuel Effectif Global (TAEG) sur le découvert moins élevé que votre banque actuelle.

Pour vous permettre de changer de banque facilement, lisez notre article sur la mobilité bancaire, un dispositif qui vous facilite le changement de banque puisque ce sont les banques qui effectuent toutes les démarches à votre place.

Au fur et à mesure des mois et en appliquant nos conseils, vous réduirez, voire supprimerez votre découvert autorisé.

Marie Morizet Pourquoimabanque
Marie MORIZET

Journaliste et rédactrice web spécialisée dans la finance, je rédige des contenus tous biens différents, axés sur la gestion des comptes, les placements, les prêts ou encore l'assurance ou l'investissement immobilier, mais toujours avec passion pour l'information.

326

Un commentaire à «Comment réduire son autorisation de découvert ?»

  • Je n’avais jusqu’à présent pas considéré le découvert comme un crédit, mais effectivement c’est carrément ça et je comprends mieux « l’utilité » des agios que l’on paie.

    Fred

    Répondre
Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires