Prêts à la consommation en période d’inflation : découvrez ces 05 conseils pour minimiser les coûts.

L’inflation, en constante augmentation ces derniers mois, impacte durement le budget des ménages. En plus de la hausse des prix du quotidien, elle renchérit le coût des crédits, y compris les prêts à la consommation. Le taux d’intérêt moyen des prêts à la consommation a augmenté de 0,5 % depuis le début de l’année. Cette tendance devrait se poursuivre dans les prochains mois. Cette situation peut dissuader certains d’emprunter, mais si vous avez besoin d’un prêt, vous devez connaître les astuces pour minimiser les coûts.

Marie Morizet Pourquoimabanque
Par Marie MORIZET Modifié le 21/03/24 à 11:56
Piles de pièces de monnaie croissantes avec une flèche montante et le texte "05 conseils pour minimiser les coûts", sur un fond d'inflation.

1. Comparer les offres et choisir le taux d'intérêt le plus bas

Avant de souscrire un prêt, vous devez comparer les offres des différents organismes financiers. Le taux d'intérêt est l'un des éléments les plus importants à prendre en compte, car il peut influencer significativement le montant total que vous aurez à rembourser. N'hésitez pas à utiliser des simulateurs en ligne pour comparer les offres et trouver le prêt le plus adapté à vos besoins. Voici quelques points à comparer :

Le taux d'intérêt

Le taux d'intérêt TAEG (Taux Annuel Effectif Global) est le coût total du crédit, exprimé en pourcentage annuel. Il inclut les intérêts, les frais de dossier et d'assurance.

Les frais

Certains organismes de crédit facturent des frais de dossier, d'assurance ou de versement anticipé. Renseignez-vous sur ces frais et comparez-les avant de choisir un prêt.

Explorez également notre développement sur : Crédit à la consommation : Éviter les pièges courants

La durée du prêt

La durée du prêt influence le montant des mensualités et le coût total du crédit. Un prêt à court terme aura des mensualités plus élevées, mais un coût total moins important qu'un prêt à long terme.

Les conditions de remboursement

Certains prêts peuvent être remboursés de manière anticipée sans frais, tandis que d'autres peuvent imposer des pénalités. Renseignez-vous sur les conditions de remboursement avant de signer le contrat.

2. Optez pour un prêt à court terme

En période d'inflation, il est préférable de privilégier les prêts à court terme. Vous paierez ainsi moins d'intérêts et vous serez moins exposé aux risques liés à la hausse des taux d'intérêt. Si vous avez besoin d'un montant important, envisagez de le diviser en plusieurs prêts à court terme plutôt qu'un seul prêt à long terme. Par exemple, si vous avez besoin de 10 000 €, vous pouvez opter pour deux prêts de 5 000 € sur 2 ans plutôt qu'un seul prêt de 10 000 € sur 5 ans.

3. Rembourser le plus rapidement possible

Plus vous remboursez rapidement votre prêt, moins vous paierez d'intérêts. Si vous avez la possibilité de faire des remboursements anticipés, n'hésitez pas à le faire. Cela vous permettra de réduire le coût total de votre crédit et d'améliorer votre situation financière. Voici quelques astuces pour rembourser votre prêt plus rapidement :

Augmentez vos mensualités

Si votre budget le permet, augmentez le montant de vos mensualités. Vous rembourserez ainsi votre prêt plus rapidement et paierez moins d'intérêts.

Faites des remboursements anticipés

Si vous avez des rentrées d'argent exceptionnelles, profitez-en pour faire des remboursements anticipés sur votre prêt. Cela réduira le montant total de votre crédit et vous permettra d'économiser de l'argent.

Utilisez le lissage des mensualités

Le lissage des mensualités permet de répartir le coût du crédit sur la durée du prêt. Cela peut vous aider à avoir des mensualités plus stables et à mieux gérer votre budget.

Lisez également notre article sur : Crédit consommation et interdit bancaire : est-ce possible ?

4. Renégocier votre prêt à la consommation

Si vous avez déjà un prêt en cours, vous pouvez envisager de le renégocier avec votre banque ou votre organisme de crédit. L'objectif est d'obtenir un taux d'intérêt plus bas et/ou de réduire la durée du prêt. Voici quelques conseils pour renégocier votre prêt :

Comparez les offres du marché

Avant de renégocier votre prêt, prenez le temps de comparer les offres des autres organismes financiers. Si vous trouvez un taux d'intérêt plus intéressant, n'hésitez pas à en parler à votre banque pour obtenir une proposition similaire.

Ayez un bon dossier

Mettez en avant votre bonne situation financière et votre historique de remboursement impeccable. Cela vous donnera plus de poids lors de la renégociation et augmentera vos chances d'obtenir un taux plus bas.

Soyez prêt à changer de banque

Si votre banque refuse de renégocier votre prêt à des conditions avantageuses, n'hésitez pas à envisager de changer d'établissement bancaire. Cela peut vous permettre d'obtenir un meilleur taux et de faire des économies.

5. Se renseigner sur les aides et subventions

En cas de difficultés financières liées à l'inflation et au remboursement de votre prêt à la consommation, il existe des aides et subventions qui peuvent vous aider. Renseignez-vous auprès des organismes sociaux et des associations de défense des consommateurs pour savoir si vous êtes éligible à ces aides. Voici quelques exemples d'aides :

Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL) 

Cet organisme peut accorder des aides financières aux personnes en difficulté pour payer leur loyer ou leurs charges.

Le Secours catholique ou la Croix-Rouge française

Ces associations caritatives peuvent proposer des aides financières d'urgence aux personnes en situation de précarité.

L'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) 

Cette allocation peut être versée aux personnes âgées à faibles revenus pour les aider à faire face à leurs dépenses courantes.

Découvrez aussi notre guide complet sur : Les avantages et les inconvénients du crédit consommation

L'inflation peut avoir un impact important sur le coût des prêts à la consommation. En suivant ces 5 conseils et en vous renseignant sur les aides disponibles, vous pouvez minimiser les coûts et limiter l'impact de l'inflation sur vos finances. N'hésitez pas à contacter un conseiller financier pour obtenir des conseils personnalisés en fonction de votre situation.

Marie Morizet Pourquoimabanque
Marie MORIZET

Journaliste et rédactrice web spécialisée dans la finance, je rédige des contenus tous biens différents, axés sur la gestion des comptes, les placements, les prêts ou encore l'assurance ou l'investissement immobilier, mais toujours avec passion pour l'information.

385

Aucun commentaire à «Prêts à la consommation en période d’inflation : découvrez ces 05 conseils pour minimiser les coûts.»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires