Comment obtenir son crédit pour un investissement locatif ?

Il n’est pas toujours facile d’obtenir un prêt pour un investissement locatif. Les banques sont souvent réticentes à prêter de l’argent pour ce type de projet, car elles le considèrent comme plus risqué que d’autres types d’investissements. Cependant, il y a quelques mesures que vous pouvez prendre pour améliorer vos chances d’obtenir un prêt.

Mélanie Mossaly Pourquoimabanque
Par Mélanie MOSSALY Modifié le 21/07/22 à 16:45
Credit Immobilier Investissement

Quelles étapes pour déposer une demande de prêt pour un investissement locatif ?

La première étape consiste à constituer un dossier d'emprunteur solide. Cela signifie avoir une bonne cote de crédit, des revenus stables et un faible ratio dette/revenu. Si vous pouvez montrer à la banque que vous êtes un emprunteur à faible risque, elle sera plus encline à approuver votre prêt.

Une autre chose que vous pouvez faire est de proposer un acompte plus important. L'acompte se situe généralement entre 20 et 30 % du montant total du prêt. En augmentant votre mise de fonds, vous montrez à la banque que vous vous engagez dans l'investissement et que vous êtes prêt à mettre plus d'argent si nécessaire.

Enfin, vous pouvez essayer de trouver un co-signataire. Il s'agit d'une personne qui accepte de signer le prêt avec vous et qui est responsable de ce qui suit effectuer les paiements si vous ne remboursez pas le prêt. Le fait d'avoir un cosignataire peut améliorer vos chances d'obtenir un prêt, car cela montre à la banque que quelqu'un d'autre est prêt à assumer le risque.

N'oubliez pas de faire le tour du marché et de comparer les taux auprès de différents prêteurs avant de prendre votre décision finale.

La règle des banques sur l'octroi du crédit

La règle pour un investissement locatif est que l'emprunteur doit démontrer sa capacité à rembourser les dépenses liées. La question est alors de savoir comment constituer ce dossier ?

Ne mentez pas ! Pour avoir toutes les chances de se voir refuser un crédit par les banques, il est préférable de présenter plusieurs demandes de financement identiques tout en fournissant des informations différentes à chaque fois. Vous pouvez en effet facilement imaginer que si vous recherchez un prêt de 100 000 € et que vous fournissez un revenu de 1 200 € alors qu'une autre fois vous déclarez un revenu de 2 500 €, les banques peuvent avoir des doutes sur votre solvabilité et vérifier.

Afin d'obtenir son crédit pour un investissement locatif, le futur locataire doit donc respecter quelques règles essentielles :

  • Tout d'abord, il doit prendre le temps de rassembler tous les documents nécessaires afin que son dossier soit le plus complet possible. Les dossiers incomplets sont souvent refusés purement et simplement par les banques ;
  • Il doit ensuite porter une attention particulière à son historique de crédit et essayer d'avoir un dossier propre, sans aucun retard de paiement par exemple. Un mauvais historique de crédit sera un obstacle à l'obtention d'un crédit ;
  • Il doit également être réaliste dans ses demandes et ne pas demander un montant trop élevé par rapport à ses revenus. En effet, les banques vont examiner le taux d'endettement, c'est-à-dire la part des mensualités de remboursement du prêt par rapport aux revenus de l'emprunteur (35% en 2022) ;
  • Enfin, il doit prendre soin de comparer les différentes offres du marché en faire une simulation sur internet par exemple, afin de trouver l'organisme qui lui accordera un crédit dans les meilleures conditions.

Suivre ces quelques conseils devrait vous permettre d'obtenir sans trop de difficultés votre crédit pour un investissement locatif.

L'emprunt pour les expatriés

Les banques exigent généralement plus de garanties lorsqu'elles accordent un prêt à un expatrié qui souhaite faire un investissement locatif.

Afin d'augmenter vos chances d'obtenir un prêt, il est important que vous preniez le temps de bien préparer votre dossier. En particulier, assurez-vous d'avoir toutes les pièces justificatives nécessaires.

Les documents suivants sont généralement exigés par les banques lorsque vous demandez un prêt :

  1. Vos papiers d'identité (passeport, permis de séjour, etc.) ;
  2. Vos 3 derniers bulletins de salaire ;
  3. Vos 3 derniers relevés bancaires ;
  4. Vos déclarations fiscales des 2 dernières années ;
  5. Un document attestant de votre adresse à l'étranger (facture de services publics, bail, etc.) ;
  6. Si vous êtes indépendant : vos déclarations fiscales des 2 dernières années et vos états financiers des 2 dernières années.

En outre, certaines banques peuvent vous demander des documents supplémentaires, tels qu'un business plan pour un investissement locatif.

Pour en savoir plus sur les documents que vous devrez fournir, nous vous recommandons de contacter directement la banque de votre choix.

Une fois que vous avez réuni tous les documents nécessaires, vous pouvez commencer à demander des prêts. Pour ce faire, il est important de comparer les différentes offres afin de trouver celle qui convient le mieux pour vos besoins.

Un comparateur de crédits pour expatriés peut vous aider dans votre recherche de la meilleure offre de prêt. En effet, cet outil vous permet de comparer les différentes offres disponibles sur le marché.

Les banques exigent généralement plus de garanties lorsqu'elles accordent un prêt à un étranger qu'à un ressortissant français : apport supérieur et nantissement d'une partie de l'épargne.

Afin d'augmenter vos chances d'obtenir un crédit, il est important de prendre le temps de bien préparer votre dossier.

Mélanie Mossaly Pourquoimabanque
Mélanie MOSSALY

Passionnée par les chiffres et principalement la bourse, l'investissement immobilier et les placements dans sa globalité, découvrez au travers de mes contenus, les réponses aux questions que vous vous posez sur vos finances.

464

Aucun commentaire à «Comment obtenir son crédit pour un investissement locatif ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires