Comment investir dans un Fonds Commun de Placement à Risque (FCPR) ?

Si vous êtes intéressé par les valeurs mobilières, que vous cherchez à diversifier votre portefeuille et qu’une certaine prise de risque ne vous fait pas peur, un investissement dans un FCPR peut répondre à toutes vos attentes ! Promettant un rendement potentiel important, ce produit de placement présente toutefois un risque de perte de capital. Il convient donc de bien se renseigner.

Qu’est- ce qu’un FCPR ? Quelle est sa fiscalité ? Comment investir dans un FCPR ? Quels sont les avantages mais aussi les risques d’un tel placement ? Pourquoimabanque vous explique tout !

Mélanie Mossaly Pourquoimabanque
Par Mélanie MOSSALY Modifié le 19/11/22 à 18:37
Fonds Commun De Placement à Risque Fcpr

Qu’est-ce qu’un FCPR ?

Les FCPR sont des fonds de placement à risque investis dans des titres d’entreprises non cotées en bourse et à hauteur de minimum 50% destinés à des investisseurs aguerris.

D’une durée de vie moyenne de 7 à 10 ans, les FCPR sont composés de valeurs mobilières nombreuses et variées et promettent aux investisseurs une importante rentabilité qui va néanmoins de pair avec un risque de perte en capital plus important.

Les Fonds Commun de Placement à Risques font partie des OPCVM (Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières). Un OPCVM permet le placement ainsi que la gestion des fonds d’un groupe d’investisseurs.

Les FCPR sont donc des copropriétés qui sont gérées par différentes sociétés de gestion régulées par l’autorité des marchés financiers. Ces gestionnaires ont pour mission de collecter auprès d’investisseurs les capitaux nécessaires à la réalisation de leurs opérations de capital investissement.

Investir dans des entreprises non cotées en bourse peut se faire par le biais de 3 types d’OPCVM de private equity (terminologie anglo-saxonne du capital-investissement) :

  1. Les FCPR,
  2. Les FCPI (Fonds Commun de Placement dans l’Innovation),
  3. Les FIP (Fonds d’Investissement de Proximité).

L’ensemble de ces fonds communs sont officiellement reconnus par l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) qui analyse et valide tout FCPR avant sa commercialisation.

Bon à savoir :
Bien que les FCPI et les FIP soient des sous-catégories des FCPR, il est important de bien les distinguer de ces derniers. Les FCPI ainsi que les FIP sont en effet des catégories particulières qui sont principalement investies dans des entreprises innovantes et dont la collecte est généralement portée par la fiscalité avantageuse lors de la souscription, souvent au détriment du niveau de performance de l’investissement.

Comment investir dans un FCPR ?

Grâce à l'émergence de plateformes d’investissement en ligne professionnelles telles que Alphacap, il est possible d’investir facilement en ligne dans des FCPR et de bénéficier de frais réduits.

Voici quelques exemples des meilleurs FCPR de 2022 accessible depuis cette plateforme :

Nom du FCPRSociété de gestionHorizon de placement
Entrepreneurs ClubIdInvest10 ans
Entrepreneurs & ImmobilierEntrepreneur Invest8 ans
BPI France Entreprises 2BPI France10 ans
APAX Private Equity OpportunitiesAPAX Partners5 ans
Capital Vie & RetraiteIsatis8 ans

Il existe différentes manières de souscrire un Fonds Commun de Placement à Risque :

- Investissement en direct : la souscription auprès de fonds se fait de manière directe et non par le biais d’un compte sur lequel les liquidités transiteraient.
Ce mode de souscription est relativement simple et vous offre l'avantage de ne pas avoir à ouvrir de compte-titres ou de contrat particulier tel qu’une assurance-vie ou en PEA, ce qui vous permet de ne pas augmenter vos frais de gestion.

- Investissement par le biais d’une assurance-vie ou un PEA-PME : il est désormais possible de diversifier votre allocation de PEA-PME ou d’assurance-vie par le biais de diverses solutions plus innovantes.
En souscrivant un FCPR via un PEA-PME ou une assurance-vie, vous bénéficiez de l’avantage de ne pas être soumis aux prélèvements sociaux ainsi qu'à l'imposition lors de liquidation des fonds tant qu’ils restent investis au sein de votre contrat.

- Investissement par le biais d’un compte-titres : cette solution d’investissement vous permet notamment d’assurer un suivi efficace et régulier de l’ensemble de vos souscriptions dans le cadre de votre compte-titres.

Quelle est la fiscalité pour les FCPR ?

Fiscalité Fcpr
Découvrez la fiscalité des FCPR, les Fonds Commun de Placement à risque

Investir dans un FCPR vous fait bénéficier d’avantages fiscaux qui peuvent rendre cette solution de placement très intéressante.

En effet, si vous vous engagez à conserver vos parts d’un FCPR fiscal sur une durée de 5 ans, une exonération d'impôt sur le revenu vous est offerte sur les bénéfices perçus au cours de ces 5 années de conservation mais également au cours des années suivantes. Vous serez donc tenu de payer les 17,2% de prélèvements sociaux mais les 12,8% d'impôts sur les plus-values ne vous seront pas prélevés.

Attention :
Si vous ne respectez pas la durée de conservation de 5 ans, l'exonération d'impôt sur les plus-values sera remise en cause. Les bénéfices perçus pendant cette période seront alors réintégrés au revenu imposable de l'année au cours de laquelle vous avez arrêté de remplir cette condition.

Quels sont les avantages d’un investissement en FCPR ?

L’avantage principale d’un FCPR est qu’il vous permet d'accéder à des investissements qui offrent un potentiel de performance très attractif de 7% à 12% par an.

En outre, puisque les fonds sont placés dans différentes entreprises ou sociétés de projet, le capital investissement via le FCPR offre une réelle diversification.

Un autre avantage réside dans le fait que vos capitaux sont mutualisés avec les capitaux de nombreux autres investisseurs, vous permettant ainsi l'accès à des placements souvent réservés à des investisseurs professionnels.

Quels sont les risques d’un investissement en FCPR ?

À l’instar de la grande majorité des solutions d’investissement, le principal risque d’un placement dans un FCPR est une éventuelle perte en capital, partielle ou totale.

Toutefois, comme nous l’avons mentionné au début de cet article, le risque de perte en capital dans le cadre d’un investissement en FCPR est plus élevé que la moyenne. La raison ? Un haut potentiel de rentabilité est toujours synonyme d’un risque plus important.

Le second risque à prendre en considération lors d’un tel investissement est le risque d'illiquidité.

En effet, le FCPR réalisant des placements dans des titres d’entreprises non cotées en bourse, la vente de ces derniers peut s'avérer compliquée ou tout du moins nécessiter plusieurs mois. En outre, le rachat de parts n’est pas possible tant que la liquidation du fonds n’a pas eu lieu.

Ces risques invitent à être accompagné par des experts de la sélection de FCPR comme peut l’être Alphacap.

Mélanie Mossaly Pourquoimabanque
Mélanie MOSSALY

Passionnée par les chiffres et principalement la bourse, l'investissement immobilier et les placements dans sa globalité, découvrez au travers de mes contenus, les réponses aux questions que vous vous posez sur vos finances.

496

Aucun commentaire à «Comment investir dans un Fonds Commun de Placement à Risque (FCPR) ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires